Orchestre Toubab

 

De l’Afrique aux Amériques : un voyage jazzy inspiré par l’héritage afro-descendant

 

Orchestre Toubab, fondé en 2010, est un quartet acoustique de jazz afro-tropical.

Puisant aux sources du riche répertoires des modes et rythmes de l’Afrique et de la diaspora, il crée une musique originale dans une approche jazz.

De chaudes mélodies, des arrangements contrastés et une grande part d’improvisation se mélangent en un cocktail tropical irrésistible à l’attention d’un public qui se soucie peu de barrières musicales.

La musique d’Orchestre Toubab est volontairement éclectique : de l’énergique mbalax sénégalais, des rythmes impairs du Rwanda, la langueur de la Jamaïque ou du Brésil, l’intensité dramatique du tango ou du blues, etc.

Bien qu’il soit essentiellement un groupe instrumental, l’Orchestre Toubab peut inviter des chanteuses du Burkina Faso ou du Sénégal qui ajoutent encore à l’intensité et qui constituent également le lien indispensable avec les racines africaines.

Le groupe est basé à Bruxelles. Son nom fait allusion au terme « Toubab » qui est utilisé par les africains de l’ouest pour qualifier les occidentaux ainsi qu’un clin d’oeil au fameux ‘Orchestre Baobab’ du Sénégal.

 

 

Orchestre Toubab a réalisé deux CDs :

Leur premier album Tukki Janeer nous emmène pour un voyage imaginaire. Dès les premières notes de Fuuta Blues, nous sommes téléportés chez les Tukuleurs sur les rives du Fleuve Sénégal. Ensuite, le voyage se poursuit au Brésil, au Congo et même plus loin dans une Phrygie mythique, en faisant quelques arrêts par le blues et le jazz progressif.

Leur deuxième album Teeru Deggoo  est sorti en mars 2018 . Il ajoute encore des escales à ce voyage dans les styles héritiers des riches cultures musicales africaines : rythmes du Rwanda avec des mélodies au goût péruvien, un reggae-jazz, un tango en hommage à Gato Barbieri, un soukous en clin d’oeil, du warba du Burkina Faso, etc.

Orchestre Toubab présente en concert une musique festive, bien rythmée avec des thèmes chatoyants, des ambiances contrastées,  des improvisations inspirées et même parfois franchement délirantes ! C’est une liberté que seule une approche jazz permet  puisque le répertoire est constamment réinventé au gré des inspirations du moment et de l’interaction avec le public.

Musiciens

Robert Falk : Guitare acoustique nylon
Benoit Leseure : Violon
Alessio Campanozzi : Contrebasse/Basse ou
Gilles Daems : Basse électrique 5 cordes
Gauthier Lisein : Percussions

Aida Dao : Invitée spéciale (Chant, Percussions)

ot

 

 

Notre premier CD est disponible à la vente sur Bandcamp : (cliquer sur le lien)

Tukki Janeer