Toubab invite

En 2015 et 2016, l’Orchestre Toubab s’est associé ponctuellement avec des musiciens sénégalais, pour une partie de son répertoire, afin d’apporter de nouvelle voix et sonorités au groupe.

Cette combinaison est particulièrement appréciée par le public qui y retrouve plus d’authenticité d’une part mais aussi un renouvellement des structures traditionnelles des morceaux ouest-africains.

Ont participé ainsi à notre programme les chanteurs et instrumentistes Malick Pathé Sow (Hoddu, guitare) et Bao Sissoko (Kora, Chant).

Pour des raisons diverses les enregistrements faits avec Bao ne pourrons pas être présents sur notre deuxième CD.


Bao Sissoko

Nous avons enregistré avec Bao Sissoko trois morceaux, inspirés par des motifs et des accompagnements de kora. Il s’agit d’une réécriture où les accompagnements originaux sont amplifiés par l’ajout de lignes mélodiques, de contrepoints et de nouveaux accords. J’ai changé légèrement les titres par rapport aux morceaux originaux afin de bien marquer cette refonte.

Lambi

Basé sur l’accompagnement de fête ‘Lamba’ c’est un morceau assez virtuose où le thème est exposé à la guitare et au violon, suivi par des solos de guitare et de kora. Gauthier nous a concocté une partie rythmique à cheval entre le congolais et le cubain (ce sont ses termes)

AlalE

Est une réécriture du morceau Alal où j’ai ajouté un long développement mélodique entre les motifs de kora. Bao enchaîne par un solo tout en finesse. Le « E » est pour « étendu »

Sanaa

Est une variation sur le traditionnel mandingue ‘Sanou’. La partie de chant n’arrive que très tard dans le morceau et constitue un contraste heureux avec les lignes mélodiques du début tout en contrepoint. Le morceau enchaine ensuite sur une partue plus rythmique, propice aux délires de sabars.

bao_cissokho